Vibrant hommage à Rachid Bouchareb 9 décembre 2017

Un vibrant hommage a été rendu vendredi soir, à la Salle El Mouggar lors de la clôture de la huitième édition du festival international du cinéma d’Alger au cinéaste franco-algérien Rachid Bouchareb pour l’ensemble de sa carrière.

Une riche carrière durant laquelle il nous a gratifiés de plusieurs films à succès dont des extraits de films comme « Cheb » 1991, « Poussières de vie » 1994, « Little Sénégal » 2001, « Indigènes » 2006, « London river » 2009, « Hors la loi » 2010, « Omar m’a tuer » 2011, « La voie de l’ennemi » 2014 ont été projetés à l’honneur du nombreux public présent.

Un trophée a été décerné pour Rachid Bouchareb par Mme Zahira Yahia et le Ministre de la Culture Azzedine Mihoubi. Il a remercié lors d’une brève allocution la contribution des artistes algériens pour la réussite de sa carrière. « Merci à tous les artistes algériens, comédiens et techniciens à qui je voudrais rendre hommage ce soir comme Larbi Zekal, Youcef Sahraoui, j’espéré pouvoir continuer faire des films avec vous, car sans vous je n’aurais pas été aussi loin dans ma carrière », a-t-il souligné sous un tonnerre d’applaudissements.

Le dernier film de Rachid Bouchareb « La route d’Istanbul » a été projeté après le palmarès dont l’histoire principale porte à l’écran le périple d’Elizabeth qui part à la recherche de sa fille qui a rejoint l’Etat islamique en Syrie. Un film sélectionné dans la « shortlist » des oscars 2018 pour le meilleur film étranger.