Projection de « Pieds nus dans l’aube » en hors compétition Les douleurs de l’amour et la mort 10 décembre 2018

le fidèle public du FICA a assisté en grand nombre dimanche 09 décembre 2018, à la salle Ibn Zeydoun, pour la projection du drame canadien « Pieds nus dans l’aube » dans le cadre des projections hors compétition du 9e FICA.

Ce qui est exceptionnel dans ce film, c’est le coté personnel des comédiens et metteurs en scènes. Inspiré du roman autobiographique du chanteur québécois Felix Leclerc, son fils Francis a porté à l’écran le Best-seller de son père avec beaucoup d’authenticité. La généalogie va jusqu’à donné le rôle principale au petit-fils de l’auteur Léo pour raconter une fabuleuse histoire de la compagne canadienne entre les deux guerres.

Sur les magnifiques rives de Sanit-Maurice, Felix vit en harmonie avec la rudesse de l’hiver canadien et la magie de l’été indien. Il fait partie d’une grande fratrie paysanne qui entreprend une relation personnelle avec la terre. Pubère créatif et ingénieux, il tombe amoureux d’une femme qui l’invite au banquet.

Dans l’obligation de canaliser sentiments, les rencontres inattendus de son quotidien lui donnent une autre perception de la vie et de l’amour, du devoir et de la mort. Sur le chemin du retour de cette soirée fastueuse, Félix fut aveuglé par les délices du vin, de sa dulcinée et de sa première soirée dans le monde des adultes, cela lui fait apercevoir la silhouette d’une femme sur le pont de la rivière sur le point de se suicider. Sa surprise fut grande le lendemain lorsqu’il découvre au même endroit le cadavre d’une femme rencontrée auparavant chez le coiffeur qui venait de la larguer.

Le réalisateur a bien illustré le froid nordique et la vie paysanne des canadiens.Face à l’avenir radieux que ses proches lui anticipent, Felix doit forger sa personnalité pour affronter la vie dans des circonstances pas souvent adéquates.