Mallem Bahez : Rencontre avec celui qui a réalisé une percussion dans le célèbre film « La Bataille d’Alger ». 17 novembre 2019

Le public vous a aimé, a découvert en vous une partie du patrimoine algérien, que pouvez-vous nous dire de cette participation qui a marqué le festival international du cinéma d’Alger (FICA)  pour la 10ème  édition ….

J’ai été invité à ce festival dans le cadre de la réalisation de ce documentaire par mes deux amies, Dominique Lavigne et Denis Martinez. Le festival est une occasion pour partager l’art Gnawi. Le film montre mon parcours, ma vie et de tout ce que j’ai pu réaliser était traduit par ces images…

Un témoignage aussi riche que vous avez eu l’occasion de partager avec nous et le public veut en savoir plus sur cette musique…
Le public ignore parfois la richesse de son patrimoine artistique. Mon but est de prouver certaines vérités. J’ai entendu à plusieurs reprises que le Gnawa est un patrimoine marocain, chose qui est totalement fausse, on ignore qu’en Algérie il y a  48 wilayas qui chantent et qui dansent le Gnawa, mais chacun a sa propre méthode de travail…

Parlons de méthodes de travail, quelle est la vôtre ?
Ma façon de travailler est différente de celle des autres, car pour moi, chacun a sa touche personnelle. Je suis né dans un monde de Gnawi authentique et artistique. J’ai grandi dans le théâtre national où j’étais danseur avec le groupe de Hadad El Djilali, avec Fahaila Dziria et Fatiha Berber… J’ai pris la route dans un train culturel et je suis le premier Gnawi qui a réalisé une percussion dans le célèbre film « la bataille d’Alger ».

Quelle est votre vision pour le futur de cet art authentique et ancestral…
Je suis-là, je suis debout, entouré de ces jeunes dont j’ai de l’espoir. Il faut savoir que le répertoire de cet art n’est pas traduit, on a besoin d’une traduction de textes, il nous faut une étude, une recherche pour donner du concret aux jeunes afin qu’ils comprennent ce qu’ils disent et ce qu’ils chantent.

C’est quoi le Gnawa pour vous ?

Avant tout, il faut savoir que l’artiste Gnawa ne fait pas que faire vibrer les tambours. Le Gnawi est un artiste polyvalent qui a un message a transmettre,  qui fait vivre les gens dans une atmosphère de spectacle. Le Gnawi doit ambiancer un public uniquement avec sa voix et ses mains aussi… C’est ça un Gnawi.