Lettre à Obama … Un papier d’espoir 17 novembre 2019

C’est au fin fond du désert que Mohammed Mhamdi, le réalisateur de « Lettre à Obama » dépeint l’histoire d’un homme dont l’espérance et l’espoir se tiennent à un bout de papier. M’abrek El Hocine s’adresse dans sa lettre à celui qui voit en lui un rayon de soleil, qui peut réchauffer la peine qui envahit son quotidien. Entre l’histoire d’un peuple et le mal du pays, on aperçoit un homme dénué de force, mais rempli d’optimisme et d’attentes.

Une voix qui parle à travers ses mots écrits sur un papier usé, mais remplis de vie, au chef de la plus grande puissance mondiale, le Président des Etats-Unis, Barak Obama.
Le film a été tourné aux campements des réfugiés sahraouis disséminés au sud de l’oasis algérienne, Tindouf. Dans un cadre désertique, le réalisateur met en scène une histoire d’un peuple, récitée par un citoyen, un père Sahraoui qui vit avec sa famille et ses enfants dont les rêves sont plus qu’un droit légitime.