La prestigieuse médaille Ghandi sera décernée par le Conseil international du cinéma, de la télévision et de la communication audiovisuelle 2 décembre 2018

Madame la Commissaire du Festival, parmi les nouveautés importantes de cette édition, vous avez annoncé le partenariat du CICT avec le Festival international du cinéma d’Alger et la remise de la prestigieuse médaille Gandhi. Qu’en est-il exactement ?

Le CICT, Conseil International du cinéma et de la télévision et de la communication audiovisuelle a émis le souhait, et nous l’en remercions, d’être partenaire de cette 9ème édition. Nous en sommes heureux et honorés.

J’ajoute, avant d’arriver à la médaille Gandhi que M. Georges Dupont, Directeur Général du CICT, a fait preuve d’une remarquable disponibilité à notre égard en nous facilitant les contacts avec certains producteurs et certains réalisateurs, en expliquant le caractère strictement culturel et non-commercial de notre festival, ce qui nous a grandement aidé à obtenir une bienveillante attitude des concernés et la cessions de droitspour la projection de certains films. Disons qu’il a été, qu’il est un bel ambassadeur de notre festival.

Et la médaille Gandhi ?

Son nom est déjà tout un symbole…Cette médaille, qui est une prestigieuse récompense, sera décernée à une œuvre qui reflète les idéaux promus par l’UNESCO, notamment la culture de la paix et le dialogue interculturel.

Le CICT a énoncé les critères auxquels devra répondre cette œuvre, qui sera soit un documentaire soit une fiction… Ce sont des critères qui portent sur la forme parce qu’il s’agit de création cinématographique et puis sur le fond bien sûr, pour être conforme à la philosophie, aux missions et aux objectifs de l’Unesco.

Ces critères et j’espère que je n’en oublie pas sont :l’éthique, le respect des droits de l’homme, la valeur esthétique,un scénario bien articulé et artistique, l’ attrait d’un vaste public – particulièrement les jeunes-, une composante éducative et puis enfin la lutte contre les images violentes gratuites..

Il se trouve que ces critères sont exactement ceux que le Festival met en avant et qui déterminent notre choix, notre sélection de films. Donc tout va bien…

Quand cette médaille sera-t-elle décernée et par qui ?

Cette médaille sera décernée lors de la soirée de la clôture officielle du festival, le 8 décembre, par M. Georges DUPONT, Directeur Général du CICT, qui participe au festival en qualité de membre du jury Documentaire mais qui visionne également les fictions et  Mme Lola Poggi-Goujon, Secrétaire Générale du CICT.

Avez-vous une idée de l’œuvre qui méritera cette médaille ?

J’avoue que non…Ensuite, c’est vraiment une décision qui relève de M. Dupont et Mme Poggi, seuls habilités à choisir le film en question à qui je souhaite du courage car leur tâche ne sera pastrès facile vu que tous les films programmés répondent totalement ou en partie aux critères du CICT.

Mais bon…Je suis convaincue que nous adhérerons totalement à leur choix parce que ce sont des professionnels du cinéma, respectueux des valeurs promues par l’Unesco. Pour preuve, j’ai vu des films qui ont déjà reçu cette médaille et j’estime qu’ils l’ont amplement méritée : c’est le cas du magnifique court-métrage « Born in Battle » de Yangzom Brauen que nous avons d’ailleurs pu programmer grâce au précieux concours du CICT.