Projection de « Pieds nus dans l’aube » en hors compétition Les douleurs de l’amour et la mort

le fidèle public du FICA a assisté en grand nombre dimanche 09 décembre 2018, à la salle Ibn Zeydoun, pour la projection du drame canadien « Pieds nus dans l’aube » dans le cadre des projections hors compétition du 9e FICA.

Lire la suite

Médaille Ghandi remise au film documentaire « Les enfants du hasard » de Thierry Michel et de Pascal Colson

La 9 é édition du Festival International du Cinéma d’ Alger s’est caractérisée cette année par la remise d’une nouvelle distinction, celle de la médaille Gandhi.  Cette  prestigieuse distinction a été attribuée par le Conseil international du cinéma, de la télévision et de la communication audiovisuelle, qui rappelons-le est un établissement de l’UNESCO.

Lire la suite

Projection hors compétition de Jose Marti, l’œil du Canari au FICA

Il était une fois l’hisoitre exemplaire d’un jeune militant cubain..

La salle Ibn Zeydoun  accueilli dimanche dans le cadre du Fica un long métrage en hors compétition. Un très beau film cubain intitulé Jose Marti, l’œil du canari et signé Fernado Perez. Un film sur l’enfance et la jeunesse de José Marti  et ce décliné de l’âge 09 ans à 17 ans.  Figure emblématique de l’histoire de Cuba et de l’Amérique latine, José Marti, né en 1853 à La Havane, a été marqué dans son enfance par le spectacle horrible de l’esclavage. Poète, philosophe, journaliste, militant de l’indépendance et de la modernité, il a connu la prison et l’exil.

Lire la suite

« L’enfant du Diable » d’Ursula Wernly-Fergui Une histoire vraie, tragique

« L’enfant du Diable », un documentaire réalisé en 2014 par Ursula Wernly-Fergui, a été projeté dimanche à la salle Ibn Zeydoun en marge du festival international du cinéma d’Alger.

C’est un film émouvant auquel le public a été invité à voir. Et ce par l’histoire racontée, une histoire vraie, tragique. C’est celle des orphelins de Ceausescu.  

Lire la suite

Mahamet Salah Haroun réalisateur de « Une saison en France »

«  Dans  l’intimité des migrants.. »

« Une saison en France » de Mahamat Saleh Haroun a clôturé la neuvième édition du festival International du Cinéma d’Alger,  à la salle IBn ZEydoun. C’est l’ histoire de Abbas,  alias Eriq Ebouaney, professeur de français qui  a fui la guerre en Centrafrique pour bâtir une nouvelle vie en France.  Il reste hanté par la mort de sa femme.  En attendant d’obtenir le statut de réfugié, le quotidien d’Abbas s’organise : ses enfants sont scolarisés et il travaille sur un marché où il  rencontre Carole merveilleusement interprétée par Sandrine Bonaire. Mais si le droit d’asile lui est refusé, qu’adviendra d’Abbas , de sa famille et son nouveau couple ? Le  réalisateur tchadien, dont l’histoire des migrants ne lui est pas étranger, nous parle des raisons qui lui ont poussé à faire ce film très poignant et intimiste afin de donner enfin un visage aux migrants. 

Lire la suite

« Une saison en France » de Mohamed Saleh Haroun Un moment de tendresse

« Une saison en France », un film réalisé par le cinéaste tchadien Mohamed Saleh Haroun, a été projeté, samedi en clôture du 9ème festival international du cinéma d’Alger.

Le long métrage, une fiction, aborde l’actualité dans toute son acuité. Il soulève la question des réfugiés de guerre et des demandeurs d’asile.

Lire la suite

Ils ont dit

Lors de la clôture du 9e festival international du cinéma d’Alger, dédié au film engagé, nous avons approché quelques membres de jury qui se sont exprimés sur cette dernière édition et sur les critères dont été sélectionné les lauréats.

Lire la suite

Allocution de clôture

9ème édition du Festival international du cinéma d’Alger

Lire la suite

Long métrage « Arabia » de Joâo Dumans et Affonso Uchoa Pour la survie d’un quotidien

D’une durée d’1h 37min, le film dramatique brésilien «Araby » revient sur une histoire poignante de l’existentialisme humain et de l’économie brésilienne.

Lire la suite

Conférence de presse de Rachid Bouchareb

 » Je voulais signer une comédie dans ma filmographie « 

Suite à la projection de son dernier film « Le flic de Belleville », projeté jeudi soir à la salle Ibn Zeydoun en hors compétition pour le 9e FICA, le cinéaste franco-algérien Rachid Bouchareb a animé vendredi, une conférence de presse pour débattre autour de son film.

Lire la suite

« L’Autre Côté de l’espoir » d’Aki Kaurismäki Un film fort et attachant

« L’Autre Côté de l’espoir » est un récit de chemins qui se croisent. Cette fiction, qui a obtenue l’Ours d’Argent du Meilleur réalisateur à la Berlinale de 2017, est une comédie dramatique finlandaise. Ecrite, produite et réalisée par Aki Kaurismäki, le film raconte l’histoire de deux destins qui se croisent. C’est l’histoire de Wikhström qui, la cinquantaine, décide de changer de vie en quittant sa femme alcoolique et son travail de représentant de commerce pour ouvrir un restaurant. Et aussi celle de Khaled qui est un jeune réfugié syrien, échoué dans la capitale finlandaise. Son espoir : reconstruire sa vie. Il voit sa demande d’asile rejetée mais décide de rester malgré tout. Un soir, Wikhström le trouve dans la cour de son restaurant. Touché par le jeune homme, il décide de le prendre sous son aile. Au sein de l’établissement, Khaled trouve peu à peu sa place et retrouve l’espoir, pourtant toujours menacé.

Lire la suite

Mahamat Saleh Haroun, invité d’honneur

Pourriez-vous donner des précisions sur le choix de Mahamat Saleh Haroun comme invité d’honneur auquel la 9ème édition rendre hommage ?

Nous avons toujours expliqué que le festival rendait chaque année hommage à un cinéaste talentueux et engagé. C’est le cas de Mahamat Salah Haroun.

Lire la suite