Abdallah Aggoune … Tout harceleur peut être harcelé 15 novembre 2019

Abdallah Aggoune,  c’est votre première participation dans la catégorie court-métrage et on peut dire que le sujet du scénario est sensible, de même que l’actualité nationale et internationale, pourquoi avoir choisi ce thème « le Hijab» qui est traduit par le mot Sotra ?

En fait, mon choix n’était pas le hijab. Le hijab n’est juste qu’un moyen pour expliquer aux gens qu’une fille peu importe ce qu’elle porte, que ce soit le hijab ou autre, peut être facilement  harcelée. Moi qui fréquente la rue tout le temps, sillonne les quartiers populaires, ben je peux  vous témoigner que j’ai vu des filles portant le foulard sont souvent victimes d’harcèlement. Ce qui m’a poussé à intervenir dans ce genre de situation. Je leur dit : ‘’honte à vous et si c’était votre sœur qui subit ça !’’. Donc dans notre société être voilée ou non, c’est le même résultat.

Pourquoi Sotra… 

Ce mot est très utilisé dans le dialecte algérien, il m’a attiré et vous savez, j’ai beau le traduire mais je n’ai pas trouvé son équivalent ni en français ni en anglais….

Pour le casting, nous avons  vu une sélection de jeunes acteurs et actrices, comment avez- vous procédé à la sélection ?

Pour le casting, je connais Idir  Benaibouche, chawki  Ammari et j’étais sûr que c’était eux qui allaient jouer deux rôles principaux, Mohamed Djouari qui jouait au début dans le bus, était un ami. La seule découverte fut la comédienne principale que j’ai rencontrée par hasard.
Et d’ailleurs, c’est la première fois qu’elle passe à l’écran et j’en suis ravie car elle est extraordinaire.

Le père a pris tant de temps à réagir par rapport à ce que sa fille subissait, pourquoi avoir choisi un personnage très enveloppé sur lui-même, alors qu’on sait tous que le papa algérien est très protecteur lorsqu’il s’agit de sa fille?

C’est fait exprès,  est un ancien patriote et les anciens patriotes ont été méprisés par l’ancien régime de Bouteflika. Donc, il est resté sur cette peur d’agir.

Votre message a cette jeunesse… 

Je déteste le harcèlement et tout harceleur peut être harcelé.