Après la 5ème édition du festival international du cinéma d’Alger (décembre 2014), la municipalité de Rakovica honore Stefan Labudovic en 2015 3 janvier 2016

Mila-ludovic

En collaboration avec l’Ambassade d’Algérie à Belgrade et l’Association des Amis de l’Algérie, la Municipalité de Rokovica, lieu de résidence du cameraman de la révolution algérienne, Stefan Labudovic , a organisé le 28.12.2015 une cérémonie-hommage à ce cameraman de « FilmskiNovosti », qui a accompagné les combattants algériens dans les maquis pendant la guerre de libération nationale, et dont les images sur la réalité de la guerre d’Algérie ont contribué à médiatiser la cause algérienne sur la scène internationale.

Lors de cette cérémonie, l’Ambassadeur d’Algérie, Monsieur Abdelhamid Chebchoub,  a rappelé l’engagement de Stefan Labudovic aux côtés de l’Armée de Libération Nationale, soulignant le respect et la reconnaissance de l’Algérie indépendante à cet homme, rappelant que le Président Bouteflika l’avait honoré en 2012 par une distinction nationale en guise de reconnaissance à son combat aux cotés du peuple algérien.

stefane

Monsieur Chebchoub a indiqué que l’Algérie était fière de l’amitié que cet homme, âgé aujourd’hui de 89 ans, continue de nourrir à l’égard de l’Algérie et de son peuple en estimant que la Municipalité de Rokovica doit être également fière de le compter parmi ces citoyens.

Monsieur Vladan Kocic, Président de la Municipalité de Rakovica et Marko Jelic, Président de l’Association des Amis de l’Algérie, ont également pris la parole pour mettre en exergue les qualités professionnelles et humaines de Labudovic et souligné les liens d’amitiés qui unissent l’Algérie et la Serbie, dont Stefan Labudovic en est devenu le symbole.

Stefan-Labudovic-entre-Houari-Boumediene-et-Slimane-Hoffman1

Stefan Labudovic entre Houari Boumediene et Slimane Hoffman

Stefan Labudovic, n’a pas pu contenir son émotion en évoquant les séjours passés dans les maquis avec les combattants algériens et ses rencontres, notamment, avec feu le Président Houari Boumediène, Slimane Hoffman, et les nombreux martyrs dont Ahmed Aggoun, avec lequel il avait lié une étroite amitié.

Cette cérémonie, qui coïncide avec l’anniversaire de Stefan Labudovic, et à laquelle ont assisté les membres du corps diplomatique arabe et africain, les amis de l’Algérie et de nombreux citoyens de la municipalité, a été ouverte par l’hymne national algérien, admirablement chanté par la Chorale « Barili » de Pozarevac, et animée par des danses traditionnelles serbes. Des images vidéo d’archives prises par la caméra de Labudovic pendant la guerre de libération ont été projetées et ses photos ont été exposées à l’assistance.

Par ailleurs, Mme Mila Turajlic, cinéaste, membre du jury du dernier festival International du cinéma d’Alger, a fait part de son expérience aux côtés de Labudovic dans la préparation d’un documentaire qui lui est consacré qu’elle espère présenter au public dans les prochains mois.